Donjon de Naheulbeuk

Donjon de Naheulbeuk : Conseil de Suak

C$34.95
63500031
500
DDNBK04
En stock

Description du produit

Les gens semblent devenus fous en terre de Fangh. Enfin, plus encore que d'habitude. Des guerriers chevelus attaquent la puissante Caisse des Donjons, des Sylvains s'en prennent à la Guilde des Marchands... et bien d'autres événements viennent menacer la paix entre les nations! Se dirige-t-on vers une guerre qui n'épargnerait aucune frontière? Tout porte à le croire. Surtout si les orques eux-mêmes viennent s'inviter dans ce chaos!

C'est bien dommage pour une Elfe fraîchement élevée au rang de reine, et pire encore pour tous les sujets dont vont dépendre ses décisions. Comme celle de nommer un simple Ranger capitaine d'une armée entière. Ou celle de confier son entraînement à un Barbare aux méthodes, disons, percutantes...

N'y a-t-il vraiment aucun moyen d'éviter le désastre? Quitte à s'aventurer au plus profond d'un nouveau donjon, bien plus ancien et dangereux que celui de Naheulbeuk?

*  *  *
 
Véritable phénomène culturel, la saga Naheulbeuk a commencé en 2000, sur internet, par la diffusion gratuite de sketches parodiant la fâhtasy et les jeux de rôle. Les mésaventures de cette bande d'anti-héros ont immédiatement rassemblé plusieurs dizaines de milliers de fans.
 
Depuis, John Long n'a cessé de mettre en ligne des épisodes et des bonus divers sur une série toujours plus drôle et populaire. Après le succès des premières saisons adaptées en BD (éditions Clair de Lune), John Long a encore démontré son talent pour l'humour et l'écriture dans les romans la Couette de l'oubli puis l'Orbe de Xarazrécompensé en 2010 par le prix Merlin. Le Conseil de Suak ajoute ici un nouveau chapitre immanquable à la saga la plus chaotique de la fantasy !

Produits connexes

En visitant notre site, vous acceptez l'utilisation des témoins (cookies). Ces derniers nous permettent de mieux comprendre la provenance de notre clientèle et son utilisation de notre site, en plus d'en améliorer les fonctions. Masquer ce message En savoir plus sur les témoins (cookies) »